Compte-rendu de la dernière conférence

Compte-rendu de la conférence du mardi 10 septembre 2019

par M. Jean-Marie-Bouissou

Les leçons du Japon

 

  • M. Jean-Marie Bouissou est normalien, agrégé d’histoire. Après avoir vécu quinze ans au
    Japon, il a été directeur de recherche et enseignant à Sciences Po (1990-2016) dont il est
    aujourd’hui le représentant à Tokyo. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le Japon.
    Parmi les plus récents, Géopolitique du Japon (2014) et Manga. Histoire et univers de la
    bande dessinée japonaise (quatrième édition, 2018) Jean Marie est un spécialiste du
    Manga et inconditionnel de Naruto !
    Les leçons du Japon : Un pays très incorrect
    Lors de cette conférence, M. Bouissou n’est pas entièrement revenu sur son livre mais
    plutôt sur l’origine de ce livre ; il s’agit d’une volonté de mettre un point final à une
    carrière d’écrivain commencée en 1974.
    Ce livre a été écrit, avec comme fil rouge ; la liberté d’écriture, pas de théorie ni de
    “dictature de la forme” comme il l’a évoqué lors de cette dernière conférence.
    A travers ce livre, il a cherché à établir un lien avec le lecteur afin que ce dernier se fasse
    lui-même sa propre opinion et qu’il se pose les bonnes questions.
    Au cours de cette conférence, M. Bouissou est revenu sur certains aspects de la société
    Japonaise
    – Le rôle de la télévision, qui se révèle être le ciment de la société Japonaise.
    Il y a en effet très peu voire pas du tout de violence à la télévision.
    – Le rapport des japonais aux excuses : riche comme pauvre, dans la culture japonaise, si
    vous causez du trouble à la société, les excuses sont indispensables.
    S’excuser au Japon signifie “ J’ai conscience d’avoir troublé l’ordre des choses”
    – Le développement durable : “Nous n’avons pas les moyens, nous sommes un petit
    pays” reviens très souvent lors de discussions sur le développement durable, alors qu’en
    réalité un maire ou gouverneur peut refuser la construction d’une centrale nucléaire.
    L’agriculture devient problématique, une révolution agricole est indispensable au Japon.
    En fin de séance, M. Bouissou s’est généreusement prêté au jeu des
    “Questions/Réponses” et voici son avis sur les changements passés et futurs
    – Depuis 20 ans, qu’est ce qui a vraiment changé au Japon ?
    – Les relations entre les genres ; la condition des femmes s’améliore
    – Le mariage, 30% des japonais déclarent ne pas vouloir se marier. (Les conditions
    économiques ne sont pas étrangères à cette baisse de la natalité et des mariages)
    – Comment voyez-vous le futur Japon :
    – Il n’y aura pas de révolution politique, en revanche une révolution sociale aura lieu avec
    moins de règles mais beaucoup plus de contraintes économiques, le système judiciaire –
    féodal- quant à lui ne changera pas.*
    Nous remercions tous les participants, les organisateurs et M. Jean-Marie Bouissou pour cette conférence qui a fait salle comble !
    A bientôt pour la prochaine conférence animée par M. Pierre Sevaistre qui nous parlera de
    la langue japonaise et toutes ses subtilités.
    *merci de noter que M. Bouissou n’est pas voyant mais qu’il nous a simplement donné son avis sur ces questions sociétales.