CR-conférence-22 février 2017 Fauchon

Voici les slides de la conférence du mercredi 22 février 2017 De la camionnette d’Auguste en 1881,  À l’hôtel FAUCHON en 2018,  Jusqu’où ira FAUCHON ? Par Philippe Jardin

 

Le 22 février 2017, l’équipe de FAUCHON K.K. a organisé avec l’UFE une conférence – dégustation sur la marque et les produits FAUCHON. Ils étaient trois : Anthony STETTLER, le chef exécutif, Aymeric LOZAC’H, le responsable marketing, et Philippe JARDIN, le directeur de FAUCHON au Japon. Voici un résumé de leur intervention.

 

  1. L’Histoire de FAUCHON et l’essence de la marque

Depuis l’ouverture par Auguste FAUCHON du magasin place de la Madeleine, l’Histoire de FAUCHON présente des constantes. D’une part, une diversification de l’offre produit dès les débuts, pour faire de FAUCHON un multi-spécialiste au sommet du luxe alimentaire français ; d’autre part, une recherche constante d’innovation, à l’image de l’accord passé par Joseph Pilosoff avec Air France pour importer des fruits exotiques avant tout le monde ; enfin, une volonté d’internationalisation de la marque avec l’ouverture du premier corner chez Takashimaya en 1972. L’Histoire de FAUCHON est aussi faite de ruptures, avec le rachat de la société par Joseph Pilosoff en 1952, ou la reprise en main par Michel Ducros à partir de 2004 pour faire le FAUCHON d’aujourd’hui, perpétuant une tradition de pépinières de talents, véritable « maison des chefs », à la fois découvreurs de produits rares du terroir français, et créateurs de recettes originales, dans l’esprit de la devise du fondateur « Etre le seul, voire l’unique ».

  1. L’importance du Japon pour FAUCHON

En 1972, c’est grâce au Japon que FAUCHON devient une marque internationale. Encore aujourd’hui, le Japon demeure le premier marché de FAUCHON à l’international. Il s’agit d’une rencontre entre la culture raffinée japonaise, friande de gastronomie, et l’excellence, la créativité de FAUCHON. Depuis 45 ans, FAUCHON a pour mission d’offrir aux yeux et aux palais japonais un voyage gourmet à Paris, fait d’étonnement et de plaisir. En avance sur son temps, FAUCHON est un des premiers créateurs de thés parfumés au début des années 70, et un des premiers boulangers français au sein des magasins Takashimaya au début des années 80. Au cours des années 2000,  FAUCHON révolutionne l’univers des éclairs, en multipliant les visuels et les recettes.

 

  1. La communication de FAUCHON au Japon.

Afin d’enrichir la perception de la marque au-delà de la catégorie thé, à laquelle la plupart des Japonais associent FAUCHON, la communication depuis cinq ans a privilégié en priorité les éclairs, véritables symboles de la créativité des chefs FAUCHON. L’équipe FAUCHON K.K. multiplie les approches originales pour maximiser le « buzz », à l’image de la création et de la promotion auprès des consommateurs et médias japonais d’un éclair kabuki au moment de la rénovation du Kabukiza au printemps 2013.

 

  1. L’Hôtel FAUCHON

Concrétisant un rêve de plus de dix ans, FAUCHON ouvrira un premier hôtel cinq étoiles place de la Madeleine en 2018. Le concept de l’hôtel FAUCHON est de voir la « ville en rose », en référence à une des couleurs clés de la marque, et à la célèbre chanson « La vie en rose », symbole de Paris. L’Hôtel FAUCHON se veut être un pied-à-terre, offrant un emplacement idéal et des services uniques, permettant aux clients de profiter au mieux de leur séjour dans la ville. L’ambition de l’équipe de FAUCHON K.K. est de pouvoir ouvrir le deuxième hôtel FAUCHON dans le monde au Japon.

Scroll Up